Close

Banner promo haut de page

Badges d’accès pour un centre de promesses

Parlez-nous de votre projet

Contactez-nous
Voir toutes les études de cas

Le défi : identifier les membres et contribuer à la sécurité de l’événement

Logo telethon

Les organisateurs du Téléthon font appel, depuis la création de l’événement en 1987, aux Lions Clubs pour gérer les centres d’appels qui réceptionnent les promesses de dons.

Suite aux attentats de Paris en 2015, le centre de promesses des dons à Nantes a souhaité de sécuriser davantage l’identification de ses bénévoles et agents de sécurité présents.

 

 

 

 


La solution : Evolis Primacy pour l’impression de 580 badges en 24 heures

primacy-card-printer-front

La quasi-totalité des badges du centre de promesses a été imprimée seulement 24 heures avant l’événement par deux personnes. Afin de distinguer les participants, des codes couleur différents ont été choisis.

Les badges imprimés uniquement sur le recto disposent :

  • du nom et du prénom du porteur,
  • de son statut en tant que bénévole, agent de sécurité ou membre des Lions Club.

 

 

 

« Primacy est une imprimante très facile d’utilisation qui garantit une excellente qualité d’impression tout en étant très rapide. Ce badge a été un moyen de rassurer nos équipes » précise José Martinez de la Fuente, Responsable du Centre de promesses de Nantes

 


Le résultat : des équipes rassurées grâce à un évènement sécurisé

Badges d’accès pour le téléthon de Nantes

Les badges d’accès et d’identification ont renforcé la sécurité de l’événement. Les organisateurs ont pris conscience des autres fonctionnalités de personnalisation de l’imprimante telles que l’insertion d’une photo par exemple qui seront sûrement utilisées pour une prochaine édition.

 

 

 

 

« Pendant de nombreuses années, les Lions Clubs concevaient leurs badges de façon artisanale avec des étiquettes papier autocollantes. L’imprimante Evolis a permis de mettre en place un badge plus professionnel et sécurisé, » souligne José Martinez de la Fuente

Partager cette étude de cas :