Close

Banner promo haut de page

Des bornes libre-service fluidifient l’accueil des salons

Parlez-nous de votre projet

Contactez-nous
Voir toutes les études de cas
Evolis success story logo Leni

Le défi : réduction des files d’attente dans les salons

 

La réussite d’un évènement professionnel dépend pour beaucoup de la qualité de son marketing visiteur. Les organisateurs de congrès et salons ont besoin de solutions efficaces pour :

  • gérer l’enregistrement des visiteurs,
  • le contrôle des accès,
  • l’édition des badges.

 

La solution : mise en place de bornes en libre-service

 

Evolis Kiosk KC200 card printer
 

Les retours réguliers des clients voulant améliorer la gestion de l’affluence des visiteurs et le coût élevé du personnel intérimaire, ont amené les équipes de LENI à réfléchir à une solution de bornes en libre-service.

En collaborant avec la société K2Corp, fabricant français de bornes interactives, LENI a pu proposer en 2016 cette nouvelle solution à l’ensemble de ses clients. Aujourd’hui, l’entreprise possède 10 bornes autonomes. Elles sont régulièrement installées à l’entrée des salons en France.

Selon le cahier des charges des clients, la borne peut intégrer :

  • un terminal de paiement
  • un lecteur RFID
  • un lecteur de codes-barres ou de QR codes.

De plus, toutes les bornes intègrent un module d’impression pour cartes plastiques Evolis KC200B de la société Evolis, capable d’éditer des badges différents selon le profil du visiteur.

 

Sample cards of Leni Badges with Evolis printers

Le résultat : émission autonome de badges dans les salons

 

Les visiteurs peuvent choisir soit :

  • de payer leur entrée à l’accueil et de faire éditer leur badge par une hôtesse
  • d’effectuer tout le processus de manière autonome en quelques secondes via la borne libre-service.

 

La société française LENI, spécialisée dans la gestion des entrées, remporte un grand succès avec ses bornes libre-service qui réduisent les files d’attente. Plus de 35 000 badges ont ainsi été émis pour l’édition 2016 du salon Première Vision à Paris, l’évènement international des professionnels de la mode.

 

 

 

 

Partager cette étude de cas :