Close

Encodage de données sur vos cartes

Parlez-nous de votre projet

Contactez-nous
data_encoding_with_card_printer.png

L’encodage consiste à ajouter des données autres que des informations visuelles à des cartes d’identification en les intégrant sur une piste magnétique ou une puce.

Pourquoi avoir recours à l’encodage d’informations ?

Capacité de stockage augmentée : l’encodage permet d’intégrer une quantité de données importante au sein des cartes, élargissant ainsi le champ d’applications de ces-dernières. La surface réduite du format carte ne conditionne plus la quantité de données contenues dans le badge. 

Mise à jour des cartes facilitée : les pistes magnétiques et les puces peuvent être reprogrammées pour ajouter, effacer ou modifier des données. Cette flexibilité permet de conserver une carte qui aurait été obsolète sans encodage.

Sécurité des cartes renforcée : les données encodées dans les cartes deviennent invisibles et requièrent un dispositif spécial pour leur lecture, ce qui constitue un premier niveau de sécurité. Leur inviolabilité dépend quant à elle du chiffrement utilisé lors de l’encodage.

Automatisation des process : les cartes encodées sont lues automatiquement par des dispositifs spéciaux et limitent les interventions humaines.

En quoi consistent les différentes technologies d’encodage ?

Encodage sur piste magnétique :

Les données sont enregistrées au niveau de la bande (noire ou brune) située à l’arrière des cartes plastiques. La résistance aux dommages causés par des champs magnétiques extérieurs est différente selon le type de carte choisi :

  • cartes HiCo (High Coercivity) pour une résistance importante
  • cartes LoCo (Low Coercivity) pour une résistance inférieure. Ces cartes présentent l’avantage d’être moins onéreuses.

[En savoir plus]

Encodage sur puce avec contact :

Cette puce microprocesseur dispose d’une capacité mémoire plus de 100 fois supérieure à celle d'une piste magnétique.

Incorporée dans la carte et parfaitement visible, ce type de puces requiert un contact physique avec le dispositif de lecture des données.

Les cartes bancaires ont souvent recours à cette technologie d’encodage.

[En savoir plus]

Encodage sur puce sans contact :

Les cartes sans contact intègrent plusieurs composants :

  • une puce avec un émetteur radiofréquence
  • une antenne
  • un support en plastique

La carte sans contact n'utilise pas de contact physique avec le lecteur : elle communique par radiofréquences, la distance pouvant varier selon les technologies utilisées. L’encodage de données sur des puces sans contact est fréquemment utilisé pour la réalisation de badges d’employé ou de cartes de transport.

[En savoir plus]

Les systèmes d’encodage de données

Chacune de ces technologies nécessite des encodeurs spécifiques permettant d’ « écrire » et/ou de « lire » des données.

Ces encodeurs sont disponibles :

  • soit en standard sur certains modèles d’imprimantes à cartes,
  • soit à l’unité sous forme de modules à intégrer dans le système d’impression des cartes. Il faut alors s’assurer que l’imprimante est en mesure de les accueillir.

Pour obtenir des cartes plus sophistiquées et sécurisées, les différentes technologies d’encodage peuvent être combinées. Par exemple, vous pouvez disposer de cartes bancaires intégrant à la fois une piste magnétique et une puce avec et sans contact.